sur la finition de la maison sur la finition de la maison de campagne la finition de la maison de campagne - principal sur la finition de la maison de campagne - principal la finition de la maison de campagne - principal sur la finition de la maison de campagne la finition de la maison de campagne
une Principale page une Principale page une Principale page une Principale page une Principale page

les Documents

Au choix du document pour la fabrication des ornements sculptés des façades il est nécessaire soigneusement d'étudier la texture du bois. Au découpage du morceau en bois dans de différentes directions on peut recevoir trois aspects teksturnogo du dessin. La coupe sous l'angle à 45 ° donne la possibilité d'observer le dessin comprenant les parallèles. Si le morceau était scié en travers des fibres, sur le dessin on verra la disposition des fibres en forme des cônes. Mais l'arbre longitudinalement coupé a le dessin des lignes verticales ( fig. 39 ).

la Coupe du morceau en bois : mais - longitudinal; - transversal

Fig. 39. La coupe du morceau en bois :
Mais - longitudinal; - transversal.

La Coupe transversale de l'arbre donne la possibilité de définir, à quel aspect se rapporte la race donnée. En fonction de la structure du tronc et sa coloration deux groupes des races de bois mettent en relief : jadrovye (zabolonnye) et dénucléarisé. .

Jadrovye de la race, à qui se rapportent tous les conifères (le pin, le sapin, l'if, le cèdre, le mélèze) et un peu à feuilles (le chêne, le frêne et le peuplier), à la coupe découvrent au center du tronc le noyau - le cercle du bois, qui se distingue de l'autre partie du tronc (zaboloni) bol'shej par la mollesse et la couleur sombre. Près des races dénucléarisées le noyau ne se détache pas, c'est-à-dire ils ont la coupe du tronc, homogène selon la coloration et la qualité du bois ( fig. 40 ). Vers cet aspect portent toutes les races à feuilles : le charme, l'érable, le bouleau.

la Coupe transversale de l'arbre : mais - la race dénucléarisée; - jadrovoj les races; 1 - le coeur; 2 - les cernes; 3 - le noyau; 4 - l'aubier; 5 - les rayons médulleux

Fig. 40. La Coupe transversale de l'arbre :
Mais - la race dénucléarisée; - jadrovoj les races;
1 - le coeur; 2 - les cernes; 3 - le noyau; 4 - l'aubier; 5 - les rayons médulleux.

Les anneaux Annuels, les rayons médulleux, les excroissances, les branches, les évasions forment la macrostructure de l'arbre. Ils influencent aussi sur teksturnyj le dessin du bois et doivent absolument être pris en considération au choix du document pour l'exécution des travaux sculptés. La macrostructure la plus vive et précise près de telles races, comme le chêne, le hêtre, le charme, près de tous les conifères. .

Pour la finition des façades par les ornements sculptés appliquer le mieux les races, teksturnyj le dessin de qui est exprimé faiblement. Puisque les éléments décoratifs se trouvent sur la distance considérable des yeux, un principal rôle le dessin non naturel du bois, mais choisi par le maître pour l'exécution doit jouer l'ornement. .

Pour la fabrication des produits sculptés du grand montant on utilise le document du tronc de l'arbre. D'habitude à l'ornement des bâtiments appliquent ploskostnuju la sculpture, qui est plus confortable d'accomplir sur les planches. De plus le dessin il est nécessaire de disposer sur la longueur la planche, autrement le travail avec l'arbre sera embarrassé. .

Il ne faut pas utiliser pour le travail le bois de mauvaise qualité malade. Il est facile de l'apprendre selon la couleur extraordinaire et d'autres signes du pourrissement. L'arbre ayant la couleur brune, brune ou crème, est frappé sans faute par le microorganisme végétal, mais les taches colorées disent sur la présence du moisi. Le pourrissement de l'arbre peut commencer par la partie extérieure, ainsi que du noyau. D'un tel document il est pratiquement impossible de fabriquer l'ornement qualitatif pour le côté extérieur du bâtiment. .

Au choix du document l'attention à la présence dans le bois des branches est nécessaire de faire. Le plus souvent en train du travail les branches tombent, en laissant les orifices, qui gâtent l'extérieur du produit. À l'utilisation des races conifères il faut prendre en considération qu'à eux il y avoir se rencontrer des places avec le goudron accumulé. Il faut trouver tels zasmolki aussi comme le défaut du bois. Au dessèchement l'arbre peut fortement changer la forme, c'est pourquoi pour le travail il faut choisir le document qui a passé le séchage de longue durée.


Tous les articles du paragraphe " la Sculpture selon фхЁхтѕ"